Arithmétique – Soustraction des fractions

On ne peut retrancher une fraction d’une autre fraction qu’autant que ces fractions ont le même dénominateur.

  • 1 cas : Soustraire une fraction d’une autre fraction.

Soit à retrancher 11/45 de 3/5. Je réduis la seconde fraction au même dénominateur que la première, en multipliant ses deux termes par 9, et j’obtiens 27/45. 27/45 – 11/45 = 16/45 ou seize quarante-cinquièmes.

2 cas; Retrancher une fraction ou un nombre fractionnaire d’un autre nombre fractionnaire.

  • Soit à retrancher 2 2/3 de 3 4/5.

Règle : Pour retrancher une fraction ou un nombre fractionnaire d’un nombre fractionnaire, on retrancher la première fraction à la seconde et le premier nombre entier au second, puis on fais la somme des restes.

Remarque : Lorsqu’une fraction à retrancher est plus grande que l’autre, on augmente celle ci d’une unité en lui donnant pour numérateur la somme du numérateur et du dénominateur et; par compensation, on ajoute une unité au nombre entier qui est joint à la plus grande des fractions

Soit à retrancher 3 6/7 de 12 2/3. Après avoir réduit les deux fractions au même dénominateur, je dis 18 ne pouvant se retrancher à 14, j’ajoute à 14 le dénominateur 21 ; 14 + 21 = 35; 18 ôtés de 35 reste 17. Ayant ajouté un entier au plus grand nombre, par compensation j’ajoute un entier au plus petit et je dis 3 + 1 = 4 ; 4 ôtés de 12 reste 8. La différence est donc de 8 +17/21

Laisser un commentaire